La sorcellerie : le monde de la sorcière et abracadabra ...


Avant d’entrer dans ce chapitre, je vous propose de fabriquer une amulette pour vous protéger :

Une amulette est un objet personnel qui protège contre les sorts. On peut fabriquer son amulette chaque premier vendredi du mois, la nuit avec les matériaux en adéquation avec son signe zodiacal.



Quelques exemples d’amulette : un galet troué ramassé sur la plage protège le sommeil. Un cadenas d’or ou d’argent est un porte-bonheur efficace.

Un talisman est une amulette, mais avec un pouvoir beaucoup plus étendu.



Gardez-vous des chemins qui se croisent !

Un carrefour est toujours le lieu de rendez-vous des esprits maléfiques : l’endroit où l’on pouvait signer un pacte avec Satan ! Pour conjurer ces rencontres infernales, des croix furent dressées pour les éviter. Ne soyez plus surpris au détour d’un croisement de plusieurs chemins de voir, une croix. Elle a été érigée pour votre salut.



Le monde de la sorcière :


La salamandre, le chat noir (fidèle assistant de la sorcière, diable déguisé ou transformation de la sorcière), le crapaud (ami de la sorcière qui la prévient quand le sabbat va commencer) et les corbeaux étaient adorés des sorcières, sans oublier le bouc, la chauve-souris, le rat, le loup, le lièvre, le serpent.


Et les plantes ! La mandragore qui permet aux sorcières de voler, utilisée dans les potions d’amour et de fécondité, la jusquiame noire pour son don de voyance, la belladone qui permet de s’envoler dans les airs et faire apparaître le diable, l’aconit napel pour les philtres d’amour. Ces plantes sont des narcoleptiques puissants dont les effets à hautes doses peuvent conduire à la mort. Mais étaient utilisées aussi « Les simples » pour soigner, qui par leurs couleur ou leurs forme vont pouvoir renseigner la sorcière sur ce qu’elle peut guérir.


Les incantations étaient inscrites dans des grimoires. Les plus célèbres livres de sorcellerie sont le Dragon Rouge, le Dragon noir, les clavicules de Salomon, le grimoire du Pape Honorius, La Poule Noire, le Grand et le Petit Albert. Tout un programme !


Les objets magiques : le miroir magique, la baguette magique pour projeter la volonté du magicien, l’épée magique pour la défense du sorcier, le cercle magique tracé au sol pour se protéger des mauvais esprits, mais aussi pour concentrer la magie, le chaudron pour les philtres.


La messe noire était faite dans une ancienne église (souvent en ruine) où se déroulait le sabbat. Le diable y venait en personne faire orgie, danser avec les sorcières, s'accoupler et rendre compte de leurs travaux malfaisants. Un sacrifice animal voir parfois humain permettait d'accéder aux bonnes faveurs du Diable. La Voisin fut une sorcière, empoisonneuse célèbre au XVIIème. On retrouva 2500 ossements de jeunes enfants chez elle !


Extrait d'exposé de Sarane Alexandrian, essayiste, romancier, historien d'art.


Le saviez-vous ? Abracadabra est un vrai mot magique qui signifie «je crée comme je parle», traduction probable de l’araméen et mentionné pour la première fois dans un livre du IIIe siècle av. J.-C.. Un exemple de mots magiques est le carré Sator (un carré de lettres formant un palindrome en latin) dont les premières traces ont été trouvées dans les ruines de Pompéi. On en trouve aussi en France apposé sur des murets, sur un mur d'église, dans un ravin... dans des lieux qui n'ont rien à voir les uns avec les autres. Beaucoup de personnes ont essayé de trouver une explication, une traduction, une utilisation mais sans succès (où d'irais-je sans preuve) : chacun y va de son interprétation. Mais le côté magique du carré sator ne réside t'il pas déjà dans son mystère, dans le fait justement que l'on ne sache pas ce que c'est ?


Par M Disdero — Taken at Oppede, Luberon, France, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3262506


Filmographies en thème avec la sorcellerie que je vous recommande :


The witch de Robert Eggers (2016)


Le Projet Blair Witch de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez (1999)


Les sorcières d'Akelarre de Pablo Agüero (2021)


Crédit Image : Wikipedia, Pixabay, Youtube

Sources : L'encyclopédie de l'occulte de Christopher Dell, Le livre secret des sorcières de Katherine Quenot, Les Sorcières de l'Histoire au Folklore de Pierre et Renaud Benoist, Le petit Larousse Illustré des symboles et signes.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout